L'Auvergne Agricole 26 janvier 2011 à 11h30 | Par C.Rolle

FDO - Les Ovinpiades : un concours de connaissances de la production ovine

Les élèves des lycées agricoles du Breuil-sur-Couze, de Marmilhat et de Rochefort-Montagne se sont affrontés lors de la finale départementale des Ovinpiades des Jeunes Bergers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les gagnants. (© DR) Le pilotage de quad. Le tri de brebis. La manipulation et l'évaluation de l'état corporel d'une brebis. Le parage des onglons.

Ce concours de connaissances pratiques et théoriques de l’élevage ovin a différents objectifs : valoriser l’élevage ovin auprès des élèves des établissements d’enseignement agricole, donner une image moderne du métier d’éleveur ovin, susciter des vocations auprès des jeunes, renforcer le partenariat entre l’enseignement et la profession agricole. Les jeunes peuvent en tirer des intérêts plus pratiques, notamment pour acquérir des connaissances dans le domaine de la production, maîtriser des savoir-faire et être capable d’intervenir dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité.

C’est ainsi que jeudi dernier, le lycée de Rochefort-Montagne a ouvert ses portes pour accueillir les élèves et les professionnels de l’élevage ovin, dans le cadre de la finale départementale des Ovinpiades des Jeunes Bergers.

Une vingtaine de concurrents avaient cinq épreuves à passer pour se départager. Malgré des conditions météorologiques médiocres, tous se sont investis et ont bravé le froid et la neige pour passer ces épreuves.

Déroulement des épreuves

 

Le tri de brebis, où les élèves devaient être capables d’isoler, au sein d’un lot de 10 à 15 femelles, 3 brebis préalablement désignées par le jury. L’épreuve de pilotage de quad attelé d’une remorque sur un parcours balisé, chacun devait manier l’engin dans de bonnes conditions d’efficacité et de sécurité. La manipulation et l’évaluation de l’état corporel d’une brebis, où les concurrents avaient comme objectif de saisir, déplacer et immobiliser une brebis, et en évaluer l’état corporel en lui attribuant une note d’état corporel. La dernière épreuve pratique où les participants devaient s’affronter était celle du parage des onglons, où ils devaient préparer le matériel et intervenir sur une brebis prélevée au sein d’un lot de femelles, à l’aide d’une cage de retournement.

Pour finir, les candidats avaient une épreuve théorique en salle : quinze questions sur les connaissances techniques relatives à la production ovine et 10 races ovine à reconnaître composaient cette dernière épreuve.

Encadrés et notés par des professionnels et des représentants d’organismes professionnels, ils ont été classés selon les résultats obtenus lors de ces épreuves. Les 8 premiers ont été sélectionnés pour participer à la finale régionale qui aura lieu le 3 février 2011 au Lycée agricole de Neuvy à Moulins dans l’Allier.

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui