L'Auvergne Agricole 27 octobre 2010 à 11h22 | Par FDO 63

FDO - Découverte de la production ovine par les Bts Agro Alimentaire du lycée de Marmilhat

La Fédération départementale ovine du Puy-de-Dôme, en collaboration avec le lycée de Marmilhat, a mis en place une action de communication pour promouvoir le concept « Agneau Presto » auprès des élèves du lycée agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Olivier Melloux, technicien à Sicaba, a présenté aux élèves la société et son fonctionnement actuel.
Olivier Melloux, technicien à Sicaba, a présenté aux élèves la société et son fonctionnement actuel. - © DR

C'est à l'issue de la finale départementale des ovinpiades qui s'est déroulée dans le lycée de Marmilhat en février dernier et d'une journée réalisée au printemps sur la filière ovine que l'idée de mettre en avant la viande ovine à la restauration du lycée sous le concept « Agneau Presto» a vu le jour.
Après différents contacts avec les responsables du lycée, et notamment les enseignants de l'agro alimentaire, la Fdo a soumis l'idée de faire connaître le concept « Agneau Presto» à l'établissement. Intéressés par cette idée, les enseignants ont souhaité intégrer l'étude de la production d'agneau et de toute la filière ovine en passant de la production, à la découpe, à la façon de cuisiner et même jusqu'à la consommation de cette viande, dans le programme des élèves en BTS agro alimentaire.
La concrétisation de ce projet a commencé à voir le jour mardi dernier, en faisant découvrir un élevage et un abattoir aux élèves.
Au programme, la visite de l'abattoir de SICABA (Société d'intérêts collectif agricole de Bourbon l'Archambault) situé dans l'Allier sur la commune de Bourbon l'Archambault. (voir encadré ci-contre).
La journée s'est poursuivie par la visite d'une exploitation ovine dans le Puy-de-Dôme. C'est ainsi que Thierry Orcière et Nicolas Honhon, membres du Gaec de la Fontaine du Sureau, à Lezoux, ont accueilli sur leur exploitation les lycéens. Ils ont pu découvrir un élevage de 1300 brebis de race «Blanche du Massif central ». Thierry et Nicolas se sont installés en 2008 et 2010 en reprenant l'exploitation de Christian Orcière et Bernard Honhon. Les élèves ont pu découvrir la production en posant les questions sur la filière : la production d'agneau est-elle engagée sous des SOQ*? Avez-vous des contraintes de par l'engagement en Soq ? A qui commercialisez-vous vos produits? A quel prix ? Quel poids ? Quel âge ?...
A la fin de la journée, les élèves avaient une idée plus claire de la production ovine.
La prochaine rencontre, fixée le jeudi 2 décembre, se fera plus théorique avec une présentation technico-économique de la production ovine, de l'échelon départemental au niveau mondial .

*Signes Officiels de Qualité

SICABA en quelques chiffres

. 303 actionnaires Sicaba.
. 2 sections spécialisées : 100 adhérents au groupement bovin, dont 86 sont en Label Rouge «Charolais du Bourbonnais » et 49 élevages adhérents du groupement ovin dont 44 sont en Label Rouge « Agneau Fermier du Bourbonnais » et 5 sont en Agriculture Biologique.
. 73 salariés.
. 3400 tonnes d'abattage par an dont 400 tonnes en prestation de service et 3000 tonnes commercialisées par Sicaba.
. L'abattage de bovins représente 2350 tonnes et les ovins 460 tonnes, le reste correspond à l'abattage de porcs, de veaux, de gibiers...
. 85 % de l'ensemble de ce qui est abattu est sous Soq (50% en Label Rouge, 35 % en bio)
. 80 % des exploitations bovines adhérentes se situent dans un rayon de 30 km,
. 90 % de la production en «Agriculture Biologique » provient de la région Auvergne et les productions en Label Rouge sous Igp imposent une production en Bour bonnais (Allier, et cantons limitrophes du Cher, de Saô-ne et Loire, de Creuse et de la Nièvre).
La totalité des exploitations ovines se situe dans l'Allier.
. Chiffre d'affaires de la Société : 22.320.781 €.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui