L'Union Agricole 02 juin 2020 à 09h00 | Par Fred

Être vétérinaire pendant le confinement.

Urbain ou rural, vétérinaire est un métier difficile. À quelques jours du déconfinement, Benoit Grosfils analyse une crise sanitaire qui laissera des traces.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Bernard Griffoul

Depuis la mi-mars, les vétérinaires sont studieux et appliqués,« car on leur a demandé de rester ouverts, de faire les urgences et de reporter tout ce qui peut l’être » déclare Benoit Grosfils le Président du conseil de l’ordre des vétérinaires de Normandie. Seulement, selon le praticien « cela a posé des problèmes au niveau de la gynécologie des juments en pleine saison, des vaches parce que ce n’est pas urgent alors que les inséminateurs continuent à en faire ou encore pour   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui