L'Auvergne Agricole 08 novembre 2017 à 08h00 | Par Fabienne Antheaume

Entendre les préoccupations locales

Les responsables de la FNSEA 63 invite les agriculteurs à venir échanger avec eux sur leurs préoccupations locales.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les agriculteurs du secteur Dore Bois Noir ont échangé avec les responsables de la FNSEA 63 sur le site du nouveau méthaniseur du Gaec de Sommet.
Les agriculteurs du secteur Dore Bois Noir ont échangé avec les responsables de la FNSEA 63 sur le site du nouveau méthaniseur du Gaec de Sommet. - © FNSEA 63

L’agriculture traverse depuis plusieurs années maintenant un contexte particulièrement difficile qui affecte les entreprises et les hommes qui y travaillent. Depuis toujours, tout le réseau FNSEA est mobilisé pour faire avancer les dossiers de fond : les prix à la production, l’allègement des normes et des contraintes, les calamités (sécheresse, grêle)… La volonté syndicale reste d’accompagner la modernisation des exploitations en cette période de mutations.

Pour autant d’autres préoccupations, plus ponctuelles ou plus locales peuvent également compliquer le quotidien des exploitations. Rechercher des solutions à ces problèmes est le rôle du syndicat local. C’est pourquoi les responsables de la FNSEA 63 organisent des rencontres locales sur le terrain avec les agriculteurs pour écouter leurs préoccupations et leurs attentes.

Une opportunité pour échanger

Une première réunion s’est ainsi tenue fin octobre à Celles sur Durolle. Une trentaine d’agriculteurs a participé à la rencontre. Les échanges ont confirmé l'opportunité que représentent les États Généraux de l’Alimentation en matière de construction de prix et la nécessité de garder un réseau syndical mobilisé et offensif sur les annonces règlementaires et les propositions de plan de filière.

Les participants ont fait part de leur inquiétude sur la pression foncière et les limites du contrôle des structures, de leur agacement sur les attaques récurrentes des médias contre les pratiques agricoles, des difficultés engendrées par l’abondance du gibier… Les échanges ont mis en évidence l’impact (gestion de l’eau, mesures environnementales…) que peuvent avoir des orientations validées en réunion publiques et la nécessité que localement les agriculteurs y soient présents pour faire entendre leur voix.

Découvrir un autre système

La FNSEA 63 a profité de cette rencontre pour permettre aux participants de découvrir la toute nouvelle installation de méthanisation du Gaec de Sommet qui accueillait la rencontre. La visite du site a mis en évidence l’importance de l’installation (transformation des effluents de 2 exploitations). Les explications apportées par les associés ont permis d’en comprendre le fonctionnement et la production (250 kw/h) mais aussi de mesurer une fois de plus la lourdeur administrative face à un projet qui relève autant de l’industrie que de l’agriculture. La rencontre s’est clôturée autour d’un déjeuner convivial.

D’autres réunions d’échanges seront organisées dans les prochaines semaines sur le département. Chacun peut se rapprocher de son président de canton pour en connaître les modalités.

Rencontres syndicales de novembre

 

. Mercredi 15 à 13h30, salle de la bascule à Tauves

. Jeudi 23 sur le secteur de Rochefort-Montagne

. Vendredi 24 à 10h30 au Gaec Charret à St Sauveur la Sagne

. Lundi 27 à 20h30, au Vernet la Varenne.

Les modalités précises des rencontres seront communiquées dans les prochaines éditions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui