L'Auvergne Agricole 02 janvier 2020 à 01h00 | Par David Chauve et Baptiste Arnaud, président et 1er vice-président de la Chambre d'agriculture 63

Enfin...

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © MC

S'il y a des années qui restent gravées dans nos mémoires, c’est sûr que 2019 en fera partie !

Une année où la pluie se sera faite plus que désirer, une année où une grande coopérative dans notre département a fermé ses portes et laissé pour compte ses adhérents, une année marquée aussi par l’intrusion de personnes malveillantes dans nos exploitations...

Une année difficile, une année de forte remise en question. Une année qui se termine… enfin !

Notre profession a toujours su faire preuve d’adaptation et de résilience mais cette année, le cap a été difficile à franchir pour nous tous. Nous devons sortir grandis de ces épreuves et ensemble trouver les clés pour aborder l’avenir avec sérénité.

En début d’année, vous nous avez accordé votre confiance pour vous représenter. Installation, rémunération, reconnaissance… autant de sujets que nous devons travailler ensemble avec les équipes de la Chambre d’agriculture.

La pérennité de l’agriculture du Puy-de-Dôme ne se fera que par le partage d’un projet collectif, nous en sommes convaincus. Aucune organisation agricole n’a capacité seule à avoir la solution.

C’est la combinaison de toutes nos structures, de service, de conseil, d’approvisionnement, de collecte , en travaillant ensemble, qui nous permettra d’envisager l’avenir autrement. L’isolement ne nous amènera aucune valeur.

Votre Chambre d’agriculture doit être un lieu fédérateur, où vous devez vous retrouver pour échanger, réfléchir, vous former… où les organismes agricoles doivent se retrouver autour d’un projet commun, toujours au service des agriculteurs, dans le but de créer de la valeur ! Toutes nos décisions doivent être prises dans le seul intérêt des agriculteurs et de l’agriculture.

S’il y a peut-être une chose de positive à retirer de cette année 2019, c’est qu’elle nous aura permis de nous rappeler la force du collectif. Pour exister demain, des positionnements communs doivent se dessiner entre nos différentes structures départementales.

Souhaitons en 2020 redonner un élan de production à l’agriculture puydomoise avec un réel projet départemental ! Souhaitons en 2020 voir se dessiner les premiers ouvrages pour le stockage de l’eau ! Souhaitons en 2020 que la météo se rapproche de la normale !

Et permettez-nous de vous souhaiter une bonne et heureuse année.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui