L'Auvergne Agricole 14 juin 2015 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Éleveurs: les blocages d'abattoirs débutent ce dimanche

Dans le cadre d'une action syndicale nationale, le premier abattoir bloqué par les éleveurs sera celui de Villefranche d'Allier, dès ce dimanche 14 juin pour une durée indéterminée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les éleveurs de viande bovine se mobilisent à nouveau pour exiger une hausse des prix.
Les éleveurs de viande bovine se mobilisent à nouveau pour exiger une hausse des prix. - © S.Chatenet


Dans un communiqué diffusé ce jour, la FRSEA Massif central, les JA, et les éleveurs du berceau des races à viande expliquent qu'ils entament aujourd'hui le blocage des abattoirs. Le site Socopa de Villefranche d'Allier sera l'un des premiers à être paralysé par les éleveurs. Leur action est motivée par des "prix payés aux producteurs de viande bovine anormalement bas. Les éleveurs dénoncent une stratégie de bas prix et du moins-disant opérée par les abatteurs alors que les signaux sont « au vert ». Les producteurs rappellent que la valeur produite par les éleveurs est captée par l'aval :
- L'Observatoire des Prix et des Marges confirme le transfert de valeur (concernant les bovins finis) d'au moins 250 Millions d'euros depuis 2014 en faveur de l'aval au détriment des éleveurs. La situation se détériore plus encore en 2015.
- Dans le cadre du CICE, la grande distribution a par ailleurs bénéficié de plusieurs centaines de millions d'euros.

Le marché européen est porteur et déficitaire. Les prix, dans les principaux pays concurrents n'ont jamais été aussi élevés. Les éleveurs français sont vraiment compétitifs.
La demande mondiale est bien présente, avec des prix rémunérateurs. En Europe, la
France est l'un des seuls pays à disposer de la capacité à répondre à cette demande
mondiale. La fin des contraintes ESB grâce à l'évolution du statut de la France baisse les charges des entreprises et ouvre des nouveaux marchés à l'export.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui