L'Auvergne Agricole 10 juin 2015 à 08h00 | Par Héléna NOWAKOWSKI

Eleveurs du Puy-de-Dôme : mobilisez-vous le 16 juin !

Le ton est donné, les producteurs bovins du Puy-de-Dôme vont se retrouver à Villefranche d’Allier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

À l’appel de la FNB, avec le soutien de la FNSEA et de la FNPL, les éleveurs de race à viande du Massif central vont bloquer plusieurs abattoirs la semaine prochaine. C’est à Villefranche d’Allier que va se rendre le Puy-de-Dôme du mardi 16 juin midi au mercredi 17 juin midi.

Les premiers blocages à la hâte début mai ont tenu lieu d’avertissement. Face au mépris et au mutisme de la filière, la sanction tombe. Les éleveurs n’en peuvent plus et ils vont le faire savoir !

Pourtant le ministre de l’Agriculture a réuni les différents acteurs autour de la table pour trouver des solutions et inverser la tendance. Le délai d’un mois étant presque écoulé, l’aval restant sourd aux revendications des producteurs, la manière forte va donc être employée.

 

La priorité : revaloriser les prix à la production

Les indicateurs économiques sont au vert : consommation stable, prix à la consommation plutôt en hausse, marché à l’export favorable, passage en risque négligeable au niveau de l’ESB, pourtant la France est à la traîne par rapport aux autres pays et vend sa viande à bas prix. «La France a un réel savoir-faire en matière de production carnée, il est inadmissible qu’elle brade sa viande » s’insurgent les responsables professionnels. En un an ce ne sont pas moins de 250 millions d’euros que les éleveurs ont perdu au profit de l’aval et des grandes surfaces. La course au bas prix pratiquée par la grande distribution conduit inexorablement les producteurs à l’échafaud. Il est primordial que la filière rentre dans une logique de revalorisation des prix à la production.

Rendez-vous mardi 16 juin à midi devant l’abattoir Bigard de Villefranche d’Allier. Les départements vont se relayer pour maintenir le blocage.

Contact pour plus d’infos : 04.73.44.46.90.

 

Informez-nous de votre présence au plus vite et mobilisez autour de vous pour défendre votre métier !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,