L'Auvergne Agricole 04 avril 2018 à 11h00 | Par Mélodie Comte

Du bois sous les pieds des génisses de Rochefort-Montagne

Le lycée de Rochefort-Montagne expérimente une valorisation en plaquette litière du bois issu de l’entretien des haies. Un projet conduit principalement par les élèves.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le lycée expérimente la valorisation en plaquette litière du bois issu de l’entretien des haies de l’exploitation agricole.
Le lycée expérimente la valorisation en plaquette litière du bois issu de l’entretien des haies de l’exploitation agricole. - © M.Comte

L’exploitation agricole du lycée de Rochefort-Montagne est au cœur de l’enseignement. Avec plus de 9 km de haies, la gestion de ces dernières ne pouvait qu’entrer dans les programmes de formation. À l’occasion d’une journée d’information et de démonstration, les élèves ont présenté leur projet de valoriser le bois issu de l’entretien des haies en plaquette litière.

 

Prémices du projet

« L’idée était d’abord de valoriser la biodiversité présente sur l’exploitation et d’étudier les puits de carbone. Travailler sur les haies était donc tout indiqué. » Sylvie Hausard, enseignante en gestion des milieux naturels pour les étudiants en BTS Gestion et Protection de la Nature, revient sur la génèse de cette expérimentation. Utilisant les supports à sa disposition, la professeure et ses élèves ont commencé à inventorier les haies de l’exploitation afin de mieux en étudier le rôle. Ensuite, les promotions suivantes ont établi un plan de gestion pour en prévoir l’entretien. « Les haies jouent un rôle important dans les écosystèmes et les exploitations agricoles. Il faut les entretenir et les valoriser pour bénéficier de l’ensemble de leurs bienfaits. » Or, pour des raisons de sécurité évidentes, l’entretien de ces haies ne pouvait être dévolu aux élèves. Le projet alors «réservé » à la filière de formation environnementale, touche l’ensemble des élèves de l’établissement. Toutes les classes mettent la main à la pâte. Les jeunes en filières agricoles, accompagnés par la Chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme et la Mission Haies Auvergne, se tournent vers la litière.

Valoriser et économiser

Très prochainement, les génisses de l’exploitation agricole auront donc du bois sous leurs pieds. La stalle de 100 m² sera composée d’une couche de 10 cm de plaquette, recouverte de 10 cm de paille. Au bout de trois semaines, l’opération sera renouvelée (plaquette + paille) pour une durée de trois semaines avant le curage. Les élèves ont calculé qu’ainsi, l’établissement économiserait 9 tonnes de paille sur l’année et plus de 200€.

Au-delà de l’aspect économique, le directeur du lycée, Emmanuel Courtaud, se réjouit de la mise en place d’une telle expérimentation. « C’est un sujet d’étude particulièrement intéressant pour nos jeunes et qui plus est, rassemble l’ensemble des filières de formation environnementales et agricoles. Cela permettra d’allier théorie et technique. »

La plaquette est entièrement produite sur l’exploitation agricole de Rochefort-Montagne. Alain Faydit, producteur laitier à Perpezat a développé une activité d’entrepreneur forestier. En ce jour de démonstration, il a en charge la production de ce qui fera bientôt office de litière pour les génisses. « Je me suis lancé dans ce projet pour compléter mes revenus. Avec un peu d’organisation, j’arrive à tout gérer » témoigne-t’il.

Ne reste plus désormais qu’à sécher et stocker les plaquettes avant qu’elles ne prennent la place qui leur est destinée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui