L'Auvergne Agricole 10 mars 2011 à 10h23 | Par B.Boissier et T. Roche

Dossier PMBE - Le PMBE, un outil pour moderniser son exploitation

Le plan de modernisation des bâtiments d’élevage (PMBE) « classique » intervient pour financer des projets d’investissement supérieur à 15 000 € pour des élevages bovins, ovins et caprins.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Moderniser son exploitation par l’investissement bâtiment est un levier important pour améliorer les conditions de travail et augmenter la production.
Moderniser son exploitation par l’investissement bâtiment est un levier important pour améliorer les conditions de travail et augmenter la production. - © T.Roche

Le plan de modernisation des bâtiments d’élevage (PMBE) intervient sous la forme d’une subvention octroyée aux exploitations agricoles qui investissent sur des bâtiments en lien avec l’activité d’élevage.

Ce plan est prévu sur la période 2007- 2013. En 2010 sur le département du Puy-de Dôme, 92 exploitations ont bénéficié de ce plan pour un montant d’aide de près de 3 millions €.

Les demandes de subventions sont à déposer auprès de la DDT du siège de l’exploitation, pour des projets de modernisation n’ayant reçu aucun commencement de travaux. Les dossiers sont instruits dans le cadre 3 appels à projet par an (31 mars, 14 juillet et 15 octobre).

 

Qui peut déposer un dossier ?

- Les éleveurs de bovins, ovins, caprins, qui exercent à titre individuel ou sous forme sociétaire avec des investissements supérieurs à 15 000 €. Qui attestent d’être à jour des contributions sociales et fiscales, de respecter à la date de dépôt de la demande les normes minimales dans les domaines de l’environnement, de l’hygiène et du bien être animale (mise aux normes faites ou atteintes après réalisation du projet) et de souscrire des engagements sur cinq ans.

- Etre âgé d’au moins 18 ans et de moins de 60 ans (au moins un associé exploitant en cas d’exploitation sociétaire), et n’avoir fait l’objet d’aucun procès verbal, dans l’année civile qui précède la date de dépôt de la demande, au titre des normes minimales en matière d’environnement, d’hygiène et de bien être animale

Sont exclues des demandes toutes exploitations ayant déjà bénéficié d’un aide PMBE classique depuis moins de 5 ans (sauf intégration d’un JA dans un Gaec).

Retrouvez un dossier de 4 pages, accompagné de témoignages, dans l'Auvergne Agricole du 10 mars, pages 3 à 6

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui