L'Auvergne Agricole 17 mars 2011 à 11h01 | Par M.N. Dassaud

Dégâts de gibier - Toujours plus de déclarations ...

La période de chasse arrive à son terme et la situation est toujours inacceptable.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cédric Faure du Gaec de la Rose des Vents (à Egliseneuve d’Entraigues), découvre de nouveaux dégâts de la nuit passée, il doit refaire entièrement 5 hectares de prairie !
Cédric Faure du Gaec de la Rose des Vents (à Egliseneuve d’Entraigues), découvre de nouveaux dégâts de la nuit passée, il doit refaire entièrement 5 hectares de prairie ! - © M.N. Dassaud

La fin de la période de chasse laisse plus que jamais paraître une inadaptation sur la gestion des populations de gibiers.

Il ne passe pas une journée sans que l’Udsea ne reçoive des appels signalant des dégâts de gibier. Aucune région agricole n’est épargnée par les dégâts de gibiers qu’ils soient de lapins, sangliers, cerfs, chevreuils… La campagne de chasse étant terminée depuis 15 jours maintenant, les agriculteurs sont obligés de demander la mise en place de battues administratives. Certaines prairies sont complètement retournées ; comment envisager la mise à l’herbe des animaux ou la récolte de fourrage au printemps ?

L’Udsea rappelle qu’en cas de dégâts de gibiers, les agriculteurs doivent contacter la Fédération de Chasse pour faire une déclaration et enclencher la procédure d’indemnisation.

En parallèle, l’Udsea continue de recenser les dégâts, de les faire remonter auprès de la Fédération départementale de la Chasse, mais également auprès de l’administration et de trouver des solutions dans l’intérêt des agriculteurs.

Responsables syndicaux et agriculteurs, face au lieutenant de louveterie.
Responsables syndicaux et agriculteurs, face au lieutenant de louveterie. - © M.N. DASSAUD

Multiples dégâts de gibier à la Tour d’Auvergne et Besse

 

Les responsables agricoles de la «sous-commission chasse sanglier» du secteur 10 (cantons de La Tour d’Auvergne et Tauves) se sont réunis à la demande du secrétaire général et des responsables Udsea des cantons concernés. Face aux multiples dégâts causés par les sangliers, Bruno Chaput a organisé une visite de terrain afin de constater la réalité de la situation. Il a demandé au lieutenant de louveterie d’accompager les agriculteurs sur le terrain. Face au constat de trop nombreux dégâts, et en accord avec les agriculteurs, une procédure de battue administrative est immédia- tement enclenchée.

 

M.N. DASSAUD

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui