L'Auvergne Agricole 18 novembre 2010 à 11h33 | Par C.Rolle

Côtes d’Auvergne - Les élèves sommeliers ambassadeurs des vins d’Auvergne

Le partenariat étroit entre le Lycée hôtelier de Chamalières et la Fédération viticole aboutit à la création d’un tablier de sommelier aux couleurs des vins d’Auvergne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au centre, Philippe Heyraud, président de la Fédération viticole du puy de Dôme, a remis les tabliers des vins des côtes d’Auvergne  aux élèves du lycée hôtelier de Chamalières
Au centre, Philippe Heyraud, président de la Fédération viticole du puy de Dôme, a remis les tabliers des vins des côtes d’Auvergne aux élèves du lycée hôtelier de Chamalières - © auvergne Agricole

La semaine dernière une nouvelle étape a été franchie dans le partenariat entre la Fédération viticole du Puy-de-Dôme et le lycée hôtelier de Chamalières. En effet, les 15 élèves, actuellement en formation de sommellerie dans cet établissement, se sont vus remettre un tablier de sommelier à l'effigie des vins des côtes d'Auvergne. De quoi sceller une collaboration étroite entre viticulteurs et futurs ambassadeurs des vins d'Auvergne.
Pour Thomas Vivant, responsable de la formation sommellerie au lycée, cette démarche renforce un partenariat né il y a quelques années entre la Fédération viticole et l'établissement de Chamalières. « Ce partenariat a débuté discrètement par des échanges de services entre nous. Puis l'an passé, nous avons décidé d'aller plus loin en incitant les élèves à s'impliquer et à valoriser le territoire à travers ses vins. »
Désormais, dans le cadre de stages ou de salons, les jeunes sommeliers arboreront fièrement leur tablier brodé aux couleurs des côtes d'Auvergne.
Yvan Bernard, viticulteur à Montpeyroux et administrateur de la Fédération viticole du Puy-de-Dôme, se félicite de cette initiative commune dans laquelle « chacun y trouve son intérêt ». Yvan joue la carte partenaire avec le lycée en accueillant chaque année depuis 8 ans une classe pour les vendanges, et en présentant régulièrement son métier. « Lorsque j'étais moi-même étudiant en Bourgogne, j'aurais bien aimé que les vignerons viennent nous parler de leur métier !» souligne-t-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui