L'Action Agricole Picarde 06 août 2020 à 06h00 | Par Vincent Fermon

Contre le RIP, son appel à laisser les ruraux en paix

Un habitant de La Chaussée-Tirancourt (80) pourfend le projet de référendum d’initiative populaire (RIP) sur les animaux dans un courrier qu’il adresse chaque jour aux parlementaires français. Il y dénonce notamment le risque d’opposition entre ruraux et urbains.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«Je ne suis plus un perdreau de l’année, mais tant que je peux me battre pour ma passion, je le ferai», s’enthousiasme Christian Gricourt, 73 ans.
«Je ne suis plus un perdreau de l’année, mais tant que je peux me battre pour ma passion, je le ferai», s’enthousiasme Christian Gricourt, 73 ans. - © D. R.

Qu’est ce que ce référendum d’initiative populaire (RIP) sur les animaux qui fait de plus en plus parler de lui ? Une initiative citoyenne, comme le permet la loi, dans le but d’amener à une proposition de loi pour un référendum et mettre un terme à un certain nombre de pratiques en France. S’articulant autour du bien-être animal, ce projet de référendum demande la remise en question de plusieurs pratiques qui concernent l’agriculture ou la   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui