L'Auvergne Agricole 06 avril 2011 à 11h34 | Par A. Cougoul

Congrès Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme - « S’impliquer, s’engager : une nécessité ! »

Bien que la météo était au beau fixe, une cinquantaine de personnes a assisté, mardi, à l’assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Cédric Monier, secrétaire général des JA du Puy-de-Dôme, Delphine Mallet, administratice JAnational, Patrick Levet, président des JA63, Bruno Montourcy, président des JA de l’Aveyron et Nicolas Bardy, président JAAuvergne.
De gauche à droite : Cédric Monier, secrétaire général des JA du Puy-de-Dôme, Delphine Mallet, administratice JAnational, Patrick Levet, président des JA63, Bruno Montourcy, président des JA de l’Aveyron et Nicolas Bardy, président JAAuvergne. - © Auvergne Agricole

Au cours de cette dernière, la structure a dévoilé son rapport d’activité dont on peut retenir des actions syndicales fortes comme par exemple dans la filière viande bovine (actions chez les grossistes, stickage des produits dans les GMS, blocage de l’abattoir Bigard), mais également les évènements festifs de l’été 2010 tels que la traditionnelle finale départementale de labour réalisée à Vitrac ou encore le comice agricole de Marsac-en-Livradois.

Rapport d’orientation

Dans la seconde partie de ce congrès, le syndicat a présenté son rapport d’orientation. Le thème retenu cette année était l’implication des jeunes au sein des organisations professionnelles agricoles. En effet, comme l’a présenté Patrick Levet, président des JA 63, l’idée n’est pas venue par hasard, elle provient d’un constat clair : « les jeunes ne se bousculent pas pour prendre des responsabilités ». Tout au long de ce rapport, les JA ont tenté de comprendre ce désengagement et surtout de trouver les façons d’y remédier.

De nombreuses propositions ont été faites  et un débat dynamique s’en est suivi entre les agriculteurs, les politiques, et les responsables professionnels présents dont deux invités hors région : Delphine Mallet, vice-présidente des JA de Gironde et administratrice des JA Nationaux, et Bruno Montourcy, président des JA de l’Aveyron.

Ils ont tous deux apporté leur vision de l’implication des jeunes et ont salué les propositions des JA 63. Comme l’a dit Delphine Mallet, « le syndicat JA est une excellente école de la vie ! ».

 


Retrouvez une intervieuw de Delphine Mallet, administratrice JA National et vice-présidente de JA Gironde, page 3 de l'Auvergne Agricole du 7 avril.

Les pistes de réflexion

➢ Mieux communiquer

➢ Remobiliser l’échelon cantonal

➢ Organiser des conseils décentralisés

➢ Quitter son exploitation

➢ Expliquer l’intérêt de s’impliquer

➢ Proposer une formation de « responsables »

➢ Instaurer un statut de « parrains»

➢ Proposer des évolutions dans les programmes de formation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui