L'Auvergne Agricole 11 septembre 2006 à 00h00 | Par Gilles Gapihan

Concours Charolais Prestige - Un concours qui mérite son nom

Concours : Charolais Prestige est né en 1998 à Condat-en-Combrailles. Sous la pluie ! Un baptême arrosé donc heureux ! 9 ans plus tard, son qualificatif «prestige» n’est pas usurpé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Chaque début de saison, ce sont les meilleurs et les tous premiers veaux de nouvelles lignées du GIE qui sont présentés.
Chaque début de saison, ce sont les meilleurs et les tous premiers veaux de nouvelles lignées du GIE qui sont présentés. - © Auvergne Agricole
Mûri au fil des années grâce à la volonté et à la ténacité de quelques pionniers, ce concours rassemble chaque année les meilleurs sujets de la race.

Le fleuron des Combrailles
Meilleurs sujets du Puy-de-Dôme, mais aussi, il faut l’admettre de la race tout court. La renommée de ce territoire des Combrailles a dépassé largement les frontières du département avec quelques sujets qui s’exportent aujourd’hui à l’étranger.
Il est connu à travers le monde par les doses commercialisées par le GIE Charolais Leader qui a su mettre en avant des animaux d’exception, Meillard, Président, Nevers hier et aujourd’hui Valseur, Anabaa.
Ce territoire des Combrailles peut donc s’enorgueillir  d’avoir des sujets charolais d’exception, façonnés par un exceptionnel  savoir-faire d’éleveurs ce qui, de nos jours, est un atout considérable. Non seulement le savoir faire existe, mais il se transmet aux jeunes si l’on en juge par le nombre de nouvelles têtes qui apparaissent régulièrement tous les deux ans sur ce concours. C’est un signe de vitalité et cela montre que les aînés  n’ont pas travaillé pour rien et ont su communiquer leur passion.

Suzerin : affiné dans les Combrailles ce taureau a été exporté début 2006 au Portugal où il a rejoint Nevers, une autre valeur sûre 

du GIE.
Suzerin : affiné dans les Combrailles ce taureau a été exporté début 2006 au Portugal où il a rejoint Nevers, une autre valeur sûre du GIE. - © Auvergne Agricole
Condat lance la saison des ventes
Chaque début de saison, le concours Charolais Prestige à Condat donne le ton de la campagne des ventes.
Cette année, bon nombre de veaux de Valseur seront présents, et une recrue prometteuse du GIE : Anabaa sera également présente. Ces deux taureaux ont fait le Spécial adulte du Marault les 1er et 2 septembre dernier. Tous les grands taureaux du GIE ont été présentés à Condat, sans exception, et c’est bien cette primeur dont doivent être fiers les éleveurs des Combrailles.
Grand taureaux mais aussi innovations dans les jugements. Condat a vu passer comme juge Bernard Hinault, des juges alsaciens ou Irlandais. Il a été en 2002 le centre d’un film tourné avec Clermont Première. Saluons là les initiatives des organisateurs qui rendent particulièrement attractif et vivant ce concours, qui, s’il n’est que «local» est un formidable outil de promotion de la race charolaise et des Combrailles.

Vendée, une enfant du pays qui a brillé au Sommet et à Moulins.
Vendée, une enfant du pays qui a brillé au Sommet et à Moulins. - © Auvergne Agricole
Rendez-vous : 9e concours charolais Prestige 63
Samedi 16 et dimanche - 17 septembre 2006 à Condat-en-Combrailles
30 élevages - 175 animaux
Grande fête rurale

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui