L'Auvergne Agricole 11 mars 2010 à 09h53 | Par G.Gapihan

Charolais - BACCHUS... le grand champion de Paris !

Consécration pour ce taureau qui a tout, absolument tout, remporté cette campagne de concours 2009/2010.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A peine sur le ring, l’issue du classement en faveur de BACCHUS ne faisait aucun doute tant il domina les sections. Ce qui a dominé ensuite, c’est l’émotion de Roland Garde (Président Syndicat charolais) et Michel Boileau (Président GIE Charolais leader) ainsi que de la quinzaine de supporters venus du Puy de Dôme.
A peine sur le ring, l’issue du classement en faveur de BACCHUS ne faisait aucun doute tant il domina les sections. Ce qui a dominé ensuite, c’est l’émotion de Roland Garde (Président Syndicat charolais) et Michel Boileau (Président GIE Charolais leader) ainsi que de la quinzaine de supporters venus du Puy de Dôme. - © Auvergne Agricole

Ce Prix de Championnat du Concours général de Paris est une première pour le Charolais du Puy-de-Dôme qui voit les efforts de plus de 20 ans de travail collectif récompensés. Plus que l'animal d'exception, c'est le groupe GIE charolais leader, son dynamisme, sa cohésion, ses choix stratégiques qui sont mis à l'honneur.

La Championne, presque du GIE ?!!

Belle Star est championne à Paris, c'est la sœur d'Eden Star, le dernier achat du GIE, ce qui confirme la clairvoyance des adhérents du GIE dans le choix de leurs achats de géniteurs.
Par ces deux champions, ce groupe auvergnat démontre d'une part, qu'il sait remarquablement bien choisir les Grands Raceurs et d'autre part, qu'il sait en faire la promotion et les valoriser commercialement.
Dans ce concours, il faut également souligner l'excellente troisième place d'un adhérent du GIE, Pierre Chebance avec Dolce Vita.

Une exceptionnelle première décennie en ce XXIe siècle

L'an 2000 avait été ouvert par le Trophée des Champions avec Meillard et se termine avec ce premier prix de Championnat qui ancre le Puy-de-Dôme dans la cour des grands ! Et comme le déclare un grand équipementier auvergnat, «les meilleures performances sont celles qui durent...»
Mais 2010 ne s'arrêtera pas là car, dès le mois de mai, les jeunes éleveurs charolais du Puy-de-Dôme reprennent ce beau flambeau et organisent l'Assemblée générale nationale de l'AJEC (Association des Jeunes éleveurs Charolais) dans le département avec une réflexion de fond sur la place et le rôle du métier de sélectionneurs demain face aux enjeux environnementaux, de société et biotechnologiques. De plus le GIE devrait annoncer une première au printemps... « Affaires » à suivre

 

- © auvergne Agricole

2010

Michel Boileau et Roland Garde obtiennent pour le groupe la récompense ultime : le Championnat à Paris.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui