L'Auvergne Agricole 06 janvier 2010 à 10h56 | Par C.Lamadon

Chambre d'Agriculture-Pac - Politique Agricole Commune : les changements en 2010

La Politique Agricole Commune pour 2010, décidée par l'Europe, s'est traduite en France, le 23 février 2009, par des décisions entre le ministre de l’Agriculture et la profession.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les réunions d’information sur la Pac tenues dans tout le département, (ici en Livradois-Forez), ont permis de mieux appréhender les enjeux de 2010.
Les réunions d’information sur la Pac tenues dans tout le département, (ici en Livradois-Forez), ont permis de mieux appréhender les enjeux de 2010. - © Chambre d'agriculture

Compromis et négociations... Explications.
Chaque semaine la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme vous fera part du détail des nouvelles aides, des modifications qui se profilent.

Le compromis européen de novembre 2008

-accentue le démantèlement des outils de régulation, la suppression de la jachère obligatoire est confirmée, la fin des quotas laitiers en 2015 actée, l'intervention est sévèrement limitée et encadrée mais ne disparaît pas totalement contrairement au souhait initial de la Commission Européenne.
-renforce le transfert de fonds entre le premier et le second pilier de la PAC en augmentant la modulation sans aller aussi loin que le souhaitait la commission.
-propose aux Etats Membres un ensemble de dispositifs (appelé la boite à outils) leur permettant d'orienter les aides sur des productions fragilisées, ciblées dans l'accord, telles que la production herbagère, le lait en zone de montagne, les ovins, l'agriculture biologique... et la gestion des risques.

 

 

 

La négociation française de février 2009

Elle porte sur le choix des dispositifs à utiliser, leur niveau d'utilisation, les productions contribuant à la réorientation, sur celles en bénéficiant.

 

 

La situation aujourd'hui

des aides vont disparaître :
-SCOP, PAB, la PB ancienne formule,
des aides verront leur montant modifié :
-DPU, PMTVA, ICHN
de nouvelles aides sont créées :
- prime aux ovins et aux caprins,
- au lait de montagne,
- au veau sous la mère,
- à la diversification des assolements,
- aux protéines végétales,
- au maintien de l'agriculture biologique,
- à la MAE rotationnelle.
• la gestion des risques sera renforcée avec l'assurance récolte et le fond sanitaire.
• La conditionnalité évolue.

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui