L'Auvergne Agricole 09 mai 2007 à 00h00 | Par C.Rolle

Bovitel - «Dépasser la peur de l’informatique»

Cyril Gauvin ne regrette pas s’être équipé du logiciel Bovitel. Il lui permet de mieux suivre son troupeau et de gagner du temps dans l’organisation de son travail.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cyril apprécie la fiabilité et la rapidité du logiciel qui lui permet de mieux gérer son troupeau
Cyril apprécie la fiabilité et la rapidité du logiciel qui lui permet de mieux gérer son troupeau - © Auvergne Agricole
Depuis près de six mois, Cyril Gauvin utilise le logiciel Bovitel pour la gestion de son cheptel.
Installé en Gaec avec Chantal, sa mère, il conduit un troupeau de vaches allaitantes de race Charolaise sur 130 hectares, dont 10 ha de céréales auto-consommées et 115 ha de prairies. Il réalise près de 108 vêlages par an. Bovitel est devenu un outil indispensable pour lui. « C’est Guy Cassagne, directeur de l’EDE, qui m’a incité à prendre le logiciel Bovitel. Il me disait tout le temps de passer à l’informatique, que c’était facile à utiliser et surtout plus sûr et plus rapide. Bref! il m’a rassuré sur ce point là. Je me suis donc lancé et aujourd’hui je ne regrette pas d’avoir fait le pas ». Cyril a choisi les modules Inventaire + Bonnes Pratiques. «Le module Inventaire est incontournable. Il me permet de gérer tous les mouvements des animaux, les entrées, les sorties et les déclarations de naissances. C’est un outil administratif que j’utilise régulièrement pour faire les inventaires. Avant c’était « la galère » ; maintenant, en un seul clic, je transmets les éléments à l’EDE ».
Quant au module Bonnes Pratiques choisi par Cyril, il permet à l’éleveur d’enregistrer et de planifier tous les évènements de reproduction, toutes les interventions sanitaires, les aliments distribués… « Mais un de ses points forts, reconnaît le jeune agriculteur, c’est l’assurance du carnet sanitaire en cas de contrôles. La fiabilité des saisies est une garantie dans ce domaine ».
Cyril Gauvin veut désormais aller plus loin dans l’efficacité du logiciel. C’est pourquoi il a décidé de s’équiper très prochainement du Pocket. Ce petit ordinateur de poche qui permet de saisir directement, au jour le jour, tous les mouvements des animaux. « Au début, je pensais que c’était un gadget. Mais après démonstrations, je m’aperçois qu’il peut m’aider à suivre plus facilement et plus rapidement mon troupeau. Plus besoin de papier et de crayon dans la stabulation, j’enregistrerai directement les mouvements des animaux.»
Cyril avoue avoir dépassé la crainte de l’informatique. « A ceux qui doutent, je conseille d’aller voir chez un producteur qui utilise Bovitel, comment on se sert de l’outil. Comme moi, ils s’apercevront bien vite que c’est très facile et que l’on peut y arriver seul, même quand on a jamais touché à l’informatique». L’EDE propose d’ailleurs des démonstrations pour les producteurs qui souhaitent découvrir ou se familiariser avec Bovitel. Une façon d’être rassuré sur le côté pratique et facile de l’outil.
Bovitel : profitez de la promo jusqu’au 31 mai
Bénéficiez de moins 50 % sur tous les packs + des aides:
100 € EDE : si adhérent Contrôle Laitier ou Bovin Croissance
75 € EDE : si jeune agriculteur
50 € GDS : sur module Bonnes Pratiques
Et une aide de Covido / Bovicoop.

N’hésitez plus, renseignez-vous auprès de l’EDE, service Bovitel au 04.73.44.46.20.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui