L'Auvergne Agricole 13 janvier 2010 à 10h46 | Par Bénédicte Boissier et Alice Morel

Bois - Forêt : ne pas louper les coupes de jardinage et les éclaircies

Quelle que soit la forêt on a du bois à couper régulièrement, recommande Pascal Farge qui, au sein du Crpf d'Auvergne, est le technicien forestier, chargé de la région Thiernoise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pascal Farge, technicien forestier au CRPF d'Auvergne, fournit des recommandations pratiques aux propriétaires forestiers, soucieux de rentabiliser leurs forêts.
Pascal Farge, technicien forestier au CRPF d'Auvergne, fournit des recommandations pratiques aux propriétaires forestiers, soucieux de rentabiliser leurs forêts. - © DR

L'Auvergne bénéficie d'une forêt ancienne type sapinière, avec toutes les catégories de bois: jeunes, vieux, gros, petits, moyens. "Il s'agit de maintenir cet équilibre, ce mélange. D'où la nécessité de procéder à des coupes régulières." Pascal Farge, conseille de prélever les gros arbres à maturité. "Attention à ne pas dépasser ce seuil. En effet au-delà de 60 cm de diamètre, ils perdent en qualité, présentent des défauts, sont victimes de pourriture. Le gros n'est pas forcément le beau !"

Des coupes régulières

Autrefois, les propriétaires forestiers habitaient sur place. Ils avaient besoin de bois ou de revenus : ils réalisaient des coupes. L'exode rural a changé cette donne. "Aujourd'hui, les coupes se font moins régulièrement. La forêt est considérée comme une réserve d'argent (une tirelire ?). Les propriétaires pensent que leur bois ne perdent pas de valeur s'il n'y a pas de coupes, or à force les bois grossissent, vieillissent, se dégradent. On a beaucoup de ces sapinières, avec des bois gardés trop longtemps, donc plus difficilement vendables. En outre, le renouvellement de la forêt est insuffisant car les semis ne s'installent pas "
Face à cette situation, le technicien du CRPF argumente "qu'il suffit de faire des coupes de jardinage, régulièrement, tous les 8 à 10 ans au profit des arbres de qualité. La forêt va alors s'améliorer en qualité et se renouveler naturellement."

 

 

Les éclaircies

La forêt auvergnate est également composée de plantations : procéder à des éclaircies est indispensable !

Aux alentours de 15 ans, les arbres se concurrencent et grossissent moins vite. C'est pourquoi, il est conseillé de faire des éclaircies, c'est-à-dire enlever 25 à 40% des arbres au profit d'arbres de qualité, entre 18 et 25 ans. "Passé ce délai, l'effet sera moins bénéfique. Plus l'arbre a de feuilles et d'aiguilles, plus il a de capacité à grossir mieux c'est. Il doit prendre la grosse tête pour pouvoir grossir et prendre de la valeur En général les plantations de résineux de la région sont plantées assez dense : 1000 arbres à l'ha. L'objectif serait d'obtenir, par plusieurs coupes d'éclaircies, échelonnées dans le temps, entre 250 à 300 beaux arbres à l'ha, entre 50 et 70 ans, (diamètre de 50 cm)".
Pascal Farge conclut sur une remarque : "les cours du bois sont corrects. Ne repoussez pas les coupes à cause du prix. On peut repousser d'un an ou deux, mais pas davantage. Les scieurs, à l'heu-re actuelle recherchent du bois."

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui