L'Auvergne Agricole 27 avril 2012 à 11h27 | Par Mélodie Brut

Assemblée Générale - L’année 2012 s’annonce prometteuse

Les éleveurs Montbéliards du Puy-de-Dôme se sont rassemblés pour faire le bilan de l’année 2011 et présenter les actions de 2012.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’après-midi, les adhérents du syndicat Montbéliard ont visité le Gaec de la Fontanette au Vernet-Sainte-Marguerite.
L’après-midi, les adhérents du syndicat Montbéliard ont visité le Gaec de la Fontanette au Vernet-Sainte-Marguerite. - © Anne BAPT

Au Vernet-Sainte-Marguerite, le 16 avril dernier, les éleveurs laitiers en race Montbéliard se sont donnés rendez-vous. Une trentaine d’adhérents du syndicat s’était déplacée pour assister à l’assemblée générale annuelle. A l’ordre du jour, la présentation du nouveau bureau, les effectifs pour l’année en cours, la redéfinition des statuts du syndicat et les actions à venir.

 

Grand chambardement

Le bureau du syndicat a été revu dans sa totalité pour cette année. Pierre Viallard, éleveur laitier biologique à Saint-Genès-la-Tourette, est désormais le nouveau président. Il ne pensait pas atteindre ce poste, lui qui a toujours suivi de loin le côté administratif.

« Je voulais rentrer au bureau pour remplacer un ami qui était administrateur et qui ne voulait pas se représenter. J’étais le plus jeune et j’arrivais avec un œil extérieur. Je pense que c’est pour cette raison que j’ai été élu. J’ai accueilli la fonction avec fierté. J’ai l’ambition de rassembler les adhérents autour de la Montbéliarde mais pas de tout changer.» Une tête et des épaules qui semblent bien accrochées. Ce ne sera pas de trop pour affronter le programme de 2012 et 2013.

Une activité stable

Les concours de race se profilent à l’horizon et partout dans le département. La préparation du concours national Montbéliard au Sommet de l’Elevage, édition 2013, est aussi dans la ligne de mire.

Un dossier d’envergure quelque peu effrayant pour Pierre Viallard mais excitant tout de même. « Oui, c’est un peu angoissant de préparer un tel événement mais le soutien ne manque pas. Notre animatrice, Anne Bapt, le technicien, Philippe Andraud et bien sûr les adhérents et les présidents des autres syndicats de la région seront présents pour l’organisation. C’est un gros challenge ! » La Montbéliarde promet de monter à de nombreuses reprises sur les scènes du département et d’ailleurs. Un adhérent du syndicat va conduire, à la fin du mois, l’une de ses vaches au concours national dans le Jura. Le concours départemental de Job, dans le Puy-de-Dôme, est prévu pour le mois prochain et promet également de rassembler un bon nombre de candidats.

Les chiffres du syndicat

 

Cette année, le syndicat compte environ 75 adhérents se qui représente plus de 14 300 vaches. Un effectif stable depuis 15 ans et où les jeunes sont de plus en plus nombreux. Il en va de même pour le niveau laitier dont l’augmentation atteint 830 kilogrammes. Une progression laitière non négligeable mais qui reste fragile au vu des taux cellulaires. L’EDE Conseil Elevage a calculé une moyenne d’environ 257 000 cellules/Kilogramme de lait.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui