L'Auvergne Agricole 14 février 2018 à 14h00 | Par Angelique Delaire

Angelique Delaire, membre de la section bovine FNSEA63

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © @DR

Si le modèle d’élevage français est l’un des plus vertueux, ses qualités sont malheureusement insuffisamment reconnues au niveau national comme international. Il est toujours nécessaire de rappeler que notre modèle d’élevage est basé sur des exploitations familiales qui produisent de la qualité dans le respect des normes sanitaires et environnementales, et du bien-être animal. Notre élevage bovin français et en particulier du Massif central, est l’un des plus durables au monde ; il doit être préservé et défendu… notamment contre les accords de libre échange du MERCOSUR sur le point d'être signés !

Même si notre ministre nous affirme haut et fort que nous n’en sommes pas encore là, rien n'est encore signé !

Nous ne voulons pas d'une concurrence déloyale des produits qui ne respectent pas nos normes de production. Ils ne doivent pas entrer sur notre territoire. Pas question que la viande française se retrouve sur les étals des magasins ou dans la RHD aux côtés de viandes produites dans des conditions de durabilité bien moindre. Or notre ministre ne nous a pas rassurés sur ce point, bien au contraire ! Il n'a pas été très réactif lors des échanges avec la salle ; ni sur les EGA d'ailleurs où nous n’avons encore aucune certitude quant à la construction des prix, par qui, à quel niveau et comment ?

Les agriculteurs doivent pouvoir vivre de leur travail et ne pas être sans cesse la variable d'ajustement d'une filière.

Du travail reste à faire ! Nous restons vigilants au sein de la FNB pour que la loi qui sortira prochainement accompagne suffisamment les éleveurs vers un retour du prix et du revenu.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Noble (75) | 26 février 2018 à 13:48:56

Je viens partager avec vous une Merveille qui comble ma vie en beauté Ne perdez jamais espoir car l'heure de Dieu est la meilleur Pendant 8 mois j'ai connu une galais pas possible,je me promenait dans les rue pour trouver de quoi manger,pendant ce moments j'ai vu une affiche d'une DAME dont tout le monde parle en ce moment de ce quelle fait a la population française en particulier et L'EUROPE en general,surtout a ceux qui sont dans des problèmes financiers,ou en chômage,car d'après les informations,c'est une Prêteuse française qui octroi des prêt entre particulier . C'est ainsi que j'ai pris note son mail,dans la soiré du samedi,j'ai fait ma demande,et voici que reçois en ce moment ou je vous parle,mon prêt de 50.000?. Ma vie va changer a parti de ce jour .j'ai juste suivi exactement ces instructions et me voici tres heureuse. Vous qui avez aussi des difficulté et vous qui avez été tromper une fois aujourdh'ui prend fin vos problemes veuillez la contacter par son Email : jessicamercier81@gmail.com MERCI

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui