L'Auvergne Agricole 09 octobre 2019 à 12h00 | Par C.Rolle

Améliorer la pureté du lait

Face aux infections chroniques de la mamelle des ruminants, le programme Exellait développé par Solu’Nature et ses partenaires, vise à améliorer la pureté du lait en réduisant la présence de cellules infectieuses.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au Sommet de l’élevage, Yvon Darignac, président de Solu’Nature (à gauche), la représentante de Eurofins Laboratoire Cœur de France et Florent Duclos, chargé de missions ruminants Sud-Ouest Aliment, réunis pour présenter leur partenariat dans le programme Exellait
Au Sommet de l’élevage, Yvon Darignac, président de Solu’Nature (à gauche), la représentante de Eurofins Laboratoire Cœur de France et Florent Duclos, chargé de missions ruminants Sud-Ouest Aliment, réunis pour présenter leur partenariat dans le programme Exellait - © @DR

Dans un contexte où l’infection chronique de la mamelle- présente chez près de 20% des effectifs de ruminants- est synonyme de baisse de production laitière et de pertes économiques importantes pour les éleveurs, la recherche d’une solution alternative aux antibiotiques est essentielle. C’est en tout cas le constat dressé par Solu’Nature, société auvergnate spécialisée dans le développement et la mise en marché de soutions naturelles alternatives aux traitements phytopesticides et antibiotiques. En lien avec ses deux partenaires Sud-Ouest Aliment et Eurofins, laboratoire Cœur de France, Solu’Nature a développé le programme Exellait dont l’objectif est de « tester en élevage, avec un suivi analytique sur la cytologie du lait, un produit alimentaire naturel qui permette de résoudre la problématique infectieuse par la stimulation de l’immunité, sans recourir systématiquement aux solutions médicamenteuses de type antibiotiques » explique Yvon Darignac, président de Solu’Nature. La démarche Exellait implique en amont un diagnostic précis sur la nature des troubles observés. «Toutes les cellules ne sont pas forcément infectieuses, elles doivent être identifiées afin d’être mieux ciblées dans leur traitement. C’est ce qu’on appelle la caractérisation des cellules, un diagnostic important pour pouvoir apporter une solution alternative, adaptée à chaque éleveur » précise Yvon Darignac.

Selon Florent Duclos, Chargé de missions ruminants chez Sud-Ouest Aliment, «la démarche Exellait est unique et revêt un réel intérêt économique pour l’éleveur. Elle lui permet de reprendre la main sur son élevage. Grâce à l’outil Exellait, l’éleveur connaît l’origine précise de l’infection et peut ainsi développer des solutions adaptées à sa situation ».

La conduite du programme Exellait repose sur la complémentarité des trois partenaires : Solu’Nature pour la production et la mise en marché d’un complément alimentaire, le laboratoire Eurofins pour les analyses via une technique créée et mise en place spécialement pour la démarche Exellait, et Sud-Ouest Aliment pour la diffusion du produit sur un territoire précis et la relation avec les éleveurs.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Auvergne Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui